Fri. Jul 12th, 2024

votre prénom est-il français ? Un site amusant vous propose d’y jeter un coup d’œil en un seul clic. L’étape Quick My First Name, lancée après la contestation d’Eric Zemmour qui devait boycotter les prénoms non français cette semaine, est devenue le modèle phare de Twitter ce vendredi 17 septembre.

La proposition d’Eric Zemmour de boycotter les prénoms non français n’est pas passée inaperçue. Dans le sillage de l’alimentation constante du conflit, un site appelé ” Quickly my first name.com ” a été envoyé. Ce site vous propose de tester votre prénom pour vérifier qu’il est bien lié à la loi du 1er avril 1803. La loi du 11 germinal an XI (1er avril 1803) prévoyait que les tuteurs choisissent un prénom depuis un bon moment ou parmi les personnages de l’histoire archaïque. “Cette loi, abrogée en 1993, sera rétablie courant 2022”, prévient le site… Comprenez, si Eric Zemmour est choisi président de la République.

10 millions de personnes ont utilisé la scène

Près de 10 millions de personnes ont effectivement essayé la scène selon le compteur indiqué sur la page de destination. La campagne était particulièrement bien connue des internautes qui transmettaient leurs résultats sur la communauté informelle Twitter avec le #ViteMyPrenom ou plus chacun avec beaucoup d’humour.

La scène va même jusqu’à l’extrême jusqu’à proposer une connexion à service.public.fr pour changer de situation conjugale.

By admin